La neige est arrivée, sortez vos skis, luges, raquettes ou tout simplement vos doudounes

Article de l’Alsace paru, le 28 Décembre 2014:

Conséquence des chutes de neige récentes, plusieurs stations de ski vosgiennes ont annoncé leur ouverture au moins partielle, dont certaines dès aujourd’hui :

La Bresse-Hohneck : six pistes et sept remontées mécaniques du domaine skiable ouvrent à partir de ce dimanche 28 décembre à 9 h, puis tous les jours. Gérardmer : ouverture partielle du domaine skiable alpin à partir de ce lundi 29 décembre de 9 h à 17 h, puis tous les jours (nocturne mardi 30 de 17 h à 22 h). Markstein : domaine alpin : secteur débutant ouvert ce dimanche de 9 h à 17 h (les autres pistes ouvriront à partir de ce lundi) ; domaine nordique : liaison Markstein Grand Ballon (route des Crêtes), du secteur Hofried et du parc nordique ouverts ce dimanche de 9 h à 17 h, puis tous les jours. Schnepfenried : ouverture partielle du domaine à partir de ce dimanche, puis tous les jours. Trois-Fours : ouverture partielle du domaine nordique à partir de ce dimanche, puis tous les jours.

L’extension progressive des ouvertures se fera en fonction de l’enneigement. Les navettes des neiges reprennent également du service. Se renseigner dans les stations pour plus d’informations.

Source

Ouvertures des pistes au Ballon d’Alsace le 20 décembre

Selon France Bleu Alsace, le syndicat mixte interdépartemental du Ballon d’Alsace a décidé d’ouvrir prochainement les pistes de ski, plus précisément le 20 décembre prochain.

La neige a déjà recouvert le Ballon d’Alsace de 4 centimètre en début de semaine. Cette neige est complété par 44 canons à neige afin d’augmenter la première couche.

Alors préparer les ski, snowboard et autres, l’ouverture des pistes, c’est pour bientôt 🙂

Webcam du ballon d’Alsace : http://stations-de-ski.fr/category/webcams-par-regions/alsace-webcam/webcam-ballon-dalsace

Ouvertures des stations ce week end en Alsace

Article paru dans le journal l’Alsace le 30 novembre 2013

Le Markstein a donné des idées aux responsables des autres stations de ski vosgiennes puisque le Lac Blanc et le Schnepfenried ont aussi décidé d’ouvrir dès ce week-end. Si le Ballon d’Alsace reste fermé, le Champ du feu, les Trois Fours et La Bresse ouvrent au ski de fond.

Avec une semaine d’avance par rapport à l’an dernier, plusieurs stations de ski du massif vosgien ont annoncé, hier, leur décision de suivre l’exemple donné par le Markstein-Grand Ballon qui, dès jeudi, avait annoncé l’ouverture du domaine à compter d’aujourd’hui.

Lac Blanc : en nocturne depuis hier

Avec un manteau neigeux de 35 centimètres en haut et 15 centimètres au pied des pistes, les responsables de la station ont pris le parti d’une ouverture précoce, confortés par de nouvelles chutes de neige annoncées dans le courant de la nuit dernière. « Depuis plusieurs semaines, nous produisons de la neige de culture qui, mélangée à la neige naturelle, nous permet d’obtenir une excellente sous-couche » , explique Jean-Claude Bini, le directeur des stations du Markstein et du Grand-Ballon ouvertes, donc, à partir d’aujourd’hui, tous les week-ends et le mercredi, à condition bien sûr que l’enneigement reste suffisant.

Annoncées comme les premières à ouvrir dans le massif des Vosges, les stations du Markstein et du Grand Ballon ont été doublées in extremis par le Lac Blanc, qui a ouvert hier en nocturne, de 17 h à 22 h. Les 128 enneigeurs de la station produisent en effet de la neige de culture depuis lundi sur une partie du domaine skiable, si bien que deux pistes ont pu être ouvertes dès hier.

Une trentaine de centimètres recouvre le bas des pistes, autant en haut du domaine, mais il s’agit de neige naturelle. Les exploitants s’attendent à un « petit week-end » en terme d’affluence, des fondus de la glisse, essentiellement, qui attendent ce moment depuis les premières grosses chutes de neige. « On aurait pu ouvrir dès dimanche dernier tellement on a eu de coups de fil et de messages de skieurs impatients ! » , expose Étienne Perrin, l’exploitant du Lac Blanc qui, en 2012-2013, a réalisé 100 000 journées skieurs pour 95 journées d’ouverture. « Un bon hiver » , nous dit-on.

Dans le secteur, une autre station ouvre partiellement son domaine, en l’occurrence le Schnepfenried, dans la vallée de Munster, qui a également profité des basses températures pour actionner sa trentaine d’enneigeurs. Le « Schnepf », parmi les nouveautés, propose cette année des « baptêmes en dameuse », suivant ce qui se pratique déjà à La Bresse. Excepté ces quatre stations alsaciennes, tous les autres domaines de ski alpin du massif vosgien resteront fermés ce week-end.

Ski nordique : de nouvelles pistes

Du côté du Ballon d’Alsace, l’ouverture des pistes de fond relève du « possible » pour le week-end prochain mais rien n’est, pour l’heure, prévu en ski alpin. L’enneigement (25 centimètres en haut, 10 à 15 au pied des pistes) est encore jugé insuffisant.

Les pistes de ski de fond de La Bresse et des Trois Fours, de même que celle du Lac Blanc et de la Route des Crêtes, entre les cols du Calvaire et de la Schlucht, rejoignent le Markstein-Grand Ballon et le Champ du Feu pour ce qui est des domaines nordiques ouvert.

Ce week-end et en fin de semaine prochaine, des chutes de neige, accompagnées, le reste du temps, d’un maintien de températures basses, devraient permettre une ouverture progressive de l’ensemble des stations et, pour celles qui fonctionnent, de toutes les pistes.

Source

Ouverture du ski de fond au Grand Ballon-Markstein ce week end du 23 novembre

Article paru dans le journal l’Alsace le 23 novembre 2013

La station du Markstein ouvrira ses pistes de ski nordique ce week-end, voire au-delà, grâce à la quarantaine de centimètres de neige tombée ces derniers jours. La liaison est assurée entre le Markstein et le Grand Ballon (Route des Crêtes) et le parc nordique du Markstein est damé. Le domaine est ouvert aujourd’hui et demain de 9 h à 17 h. Le niveau d’enneigement reste, en revanche, insuffisant pour le ski alpin, en l’absence de sous-couche. Le froid prévu la semaine prochaine permet cependant d’envisager une ouverture du domaine samedi prochain, indique Jean-Claude Bini, le directeur des remontées. Pour profiter de ce démarrage de saison précoce, il est encore possible, jusqu’au 30 novembre, de se procurer un forfait saison de ski alpin avec une réduction de 20 %, pour les deux stations.

source

Les stations de Ski Alsaciennes sont prêtes pour la saison 2013-2014

Article de presse paru dans l’Alsace le 15/11/2013

Le compte-à-rebours a commencé dans le massif vosgien, où les domaines se tiennent prêts à ouvrir leurs pistes dès que la neige sera tombée – ou aura été produite – en quantité suffisante.

Depuis une semaine, la neige blanchit les sommets des Vosges et de la Forêt-Noire, ça sent l’hiver, certains ont déjà sorti luges et skis de fond, pour une première glisse. Évidemment, à la mi-novembre, les professionnels de la montagne se tiennent prêts pour le jour J : dès que les conditions météo le permettront, dans une semaine, un mois… Le compte-à-rebours a commencé.

« Nous sommes prêts, si nous pouvons ouvrir samedi prochain, nous le ferons », assure ainsi Jean-Claude Bini, le directeur des remontées mécaniques du Markstein. À partir du 14 décembre, le domaine haut-rhinois ouvrira tous les jours de la semaine si la neige est au rendez-vous, mais si elle tombe avant en quantité suffisante, on pourra déjà y skier les mercredis et les week-ends.

Onze pistes pour le ski nocturne à La Bresse

« On est prêts, mais on ne s’emballe pas pour l’instant » , nuance Patrice Perrin, le directeur commercial de la station du Lac Blanc.

À La Bresse-Hohneck, la station leader du massif (avec 420 000 journées skieurs la saison dernière, il est vrai exceptionnelle), les enneigeurs sont en veille depuis hier : ils se déclenchent désormais automatiquement dès que le thermomètre passe sous le seuil des -2°. Ce qui devait être le cas la nuit dernière… « Historiquement, Jean-Yves Remy (NDLR : héritier des fondateurs de la station et PDG du groupe Labellemontagne, qui gère aujourd’hui une dizaine de domaines skiables français) nous demande d’être prêts à partir du 15 novembre » , explique Nicolas Claudel, le directeur du site. L’objectif essentiel, pour cette station qui n’a « plus aucun complexe » à miser sur les séjours d’une semaine, est d’être au rendez-vous des vacances de Noël. « Avant, on régale surtout les locaux… »

Faute de neige tombée du ciel, il faudrait une quinzaine de jours de froid continu pour produire assez de poudre blanche pour ouvrir les pistes. En attendant, les équipes posent les filets de protection autour des enneigeurs, les matelas en bas des pistes. Les remontées ont été révisées : les « grandes inspections » entamées l’année dernière sur trois télésièges se sont achevées cet été, tandis que les deux téléskis du Kastelberg ont passé leurs « inspections à 30 ans ». Une vingtaine d’enneigeurs (sur environ 300) ont été remplacés par des modèles de dernière génération, plus économes en énergie. Le bas de la piste de la Goutte a été élargi (de 6 à 12 m) et reprofilée, pour une descente plus agréable. Et trois nouvelles pistes, sur le secteur Artimont, ont été équipées de projecteurs, pour le ski nocturne (onze pistes au total, soit le tiers du domaine).

Les enneigeurs du Ballon d’Alsace reportés

Ailleurs, au rayon des infrastructures, peu de nouveautés spectaculaires cette année. En dehors du Schnepfenried (lire ci-dessous), c’est même plutôt morne plaine. Il y a un an, le syndicat mixte du Ballon d’Alsace annonçait la mise en place d’une quarantaine de canons pour la saison 2013/2014, mais « le dossier a pris du retard » , indiquait-on hier. Le projet est donc reporté d’un an.

Idem au Lac Blanc, où l’on prévoyait l’achèvement d’un certain nombre d’aménagements pour cet hiver – élargissement d’une piste sur le haut, nouvelle piste de freestyle, modification du front de neige… – mais le dossier est instruit par les services de l’État depuis 18 mois… « Nous sommes un peu déçus, confie Patrice Perrin. Tout est prêt chez nous pour réaliser ces travaux… »

Au Markstein, le chantier d’une nouvelle luge sur rail, qui fonctionnera aussi l’hiver, a commencé (le permis a été délivré il y a quinze jours), mais il ne sera achevé que pour l’été prochain. Le snowpark a été enrichi de nouveaux agrès, la maison d’accueil a perdu son coin restauration ( « Les jours d’affluence, ça va manquer » , reconnaît Jean-Claude Bini), au profit d’un nouveau bureau pour l’école de ski, en attendant d’intégrer le poste de secours et des caisses plus fonctionnelles. Et à plus long terme, on envisage la création d’un forfait main libre rechargeable sur internet, l’extension du réseau des enneigeurs, un éventuel télésiège…

Après avoir pris en main la petite station du Grand Ballon « au pied levé » l’an dernier, l’équipe de Jean-Claude Bini a pu mieux préparer le début de saison, cette fois. « Il y aura du progrès », promet-il, grâce à une nouvelle dameuse et à la finalisation d’une retenue d’eau pour un enneigeur qui devrait être opérationnel à la fin du mois et permettra de boucher les trous au départ des téléskis du bas du domaine.

Au Tanet, pas de révolution : un téléski a passé l’inspection à 30 ans, un garage à dameuse est en cours de finition. Rien à signaler au Gaschney, rien non plus sur le domaine nordique des Trois Fours, indique Cyril Braesch, directeur du syndicat mixte de la Vallée de Munster, qui rappelle au passage le charme de ce dernier site, « à l’écart des foules ».

source

Route des crêtes enneigée

(16/11/2013) Pour des raisons de fort enneigement la route des crêtes est partiellement fermé à partir de ce week end sur les portions suivantes :

– RD 430 entre le Rainkopf et le Breitfirst (carrefour avec la RD 27) ;
– RD 5 bis III (route des Américains) de son intersection avec la route des crêtes et la limite du département des Vosges ;
– la RD 148 entre le Col du Calvaire et la limite avec le département des Vosges ;
– la RD 148 et la RD 138 entre le Col des Bagenelles et le Col du Bonhomme, via le Col du Pré aux Raves

Rénovation à la station du Schnepfenried

Article de presse paru dans l’Alsace le 15/11/2013

La station la plus familiale de la vallée de Munster poursuit sa mue avec la rénovation du Panoramic.

Depuis deux saisons hivernales, la station du Schnepfenried a nettement amélioré son attractivité, grâce à la refonte (partielle) de son domaine skiable, fort d’une dizaine de pistes vertes, bleues et noires, d’un snowpark et d’un boardercross. Une trentaine de canons à neige a été implantée, couvrant une grande partie du versant Est de cette station réputée pour son accessibilité, son panorama imprenable sur la Grande vallée de Munster et ses sommets environnants.

La transformation d’une station à vocation familiale qui souffrait régulièrement d’un manque d’enneigement chronique est spectaculaire, et les skieurs ont tous apprécié, ces deux derniers hivers, le réel confort apporté par ces nouveaux équipements. La « requalification » du site, menée à grands renforts d’investissements publics (plus de cinq millions d’euros y ont déjà été injectés), porte ses fruits : selon Pierre Gsell, président du syndicat mixte pour l’aménagement des stations de ski de la vallée de Munster, les journées skieurs ont franchi le cap des 50 000, pour un chiffre d’affaires frisant les 600 000 €. La station fonctionne désormais sur une durée de « 100 jours ».
Le cœur bat autour du Panoramic

L’exploitant privé – la famille Miclo – peut encore élargir son sourire, puisque le dernier gros chantier est arrivé à son terme cette année. Le Schnepfenried dispose à présent d’un véritable « cœur de station », symbolisé par le Panoramic, un restaurant rénové de fond en comble. Aujourd’hui, ce bâtiment, qui consommait jusqu’à 10 000 € d’électricité par an, est doté d’une chaudière à granulés et de fenêtres triple vitrage, abrite des espaces de restauration (un self et deux autres salles, dont une dédiée au hors sac), mais aussi la location de matériels, les postes de secours et de gendarmerie, et l’école de ski. Son intégration dans le paysage et l’accès depuis la route ont été améliorés par la création d’un escalier couvert (menant aux caisses et au pied des pistes) et des enrochements.
Des bâtiments fantômes

Restent encore quelques chantiers à mener dans les prochaines années, en particulier la réactivation du téléski dit « Deybach », aux confins nord de la station, qui, pour l’heure, ne fonctionne plus. Pierre Gsell parle d’un investissement de près de 800 000 €, lequel sera complété par l’aménagement des parkings et la création, au final, d’une signalétique digne de ce nom, y compris depuis Munster.

Le plus dur est encore à réaliser : « attirer des investisseurs » capables de redonner vie à deux bâtiments fantômes, des ex-restaurant et hôtel. « La création d’un hôtel de 50 chambres » serait un plus évident pour une station qui manque cruellement d’hébergements au pied de ses pistes.

Source

Stations de ski ouvertes au 20 février 2013 sur le massif Alsace Vosges

Stations ouvertes au 20 février 2013

Station de ski Alpin

  • Bagenelles : ouverte.
  • Ballon d’Alsace : ouverte de 9 h à 17 h.
  • Bussang : Le Larcenaire : ouverte.
  • Champ du feu : ouverte de 9 h à 17 h.
  • Dolleren : Le Schlumpf : ouverte de 13 h à 17 h, samedi et dimanche de 9 h à 17 h.
  • Frenz : ouverte tous les jours. Gaschney : ouverte tous les jours de 9 h à 17 h.
  • Gérardmer : ouverte ; nocturnes de 17 h à 22 h mardi, jeudi et samedi.
  • Grand Ballon : ouverte tous les jours.
  • La Bresse : Brabant : ouverte de 9 h à 17 h ;
  • Hohneck : ouverte de 6 h à 21 h 45 ; Lispach : ouverte de 8 h 45 à 17 h 15 ;
  • La Schlucht : ouverte.
  • Lac Blanc : ouverte de 9 h à 17 h 30 ; nocturnes mardi, mercredi, vendredi et samedi de 17 h à 22 h.
  • Markstein : ouverte tous les jours de 9 h à 17 h ; nocturnes mardi et vendredi de 18 h à 22 h.
  • Planche des Belles Filles : ouverte tous les jours de 9 h à 17 h.
  • Rochesson : ouverte.
  • Saint-Maurice-sur-Moselle : Le Rouge Gazon : ouverte.
  • Schnepfenried : ouverte tous les jours de 9 h à 17 h ; nocturnes mardi, vendredi et samedi de 19 h à 22 h.
  • Tanet : ouverte tous les jours.
  • Thannerhubel : tél. 06.38.93.96.28 ; le dimanche au refuge, tél. 03.89.82.37.22.
  • Valtin : Les Hautes Navières : ouverte tous les jours ;
  • Le Grand Valtin : ouverte.
  • Ventron : ouverte de 9 h à 17 h.
  • Xonrupt-Longemer : ouverte.

Ski de fond

  • Bagenelles : ouverte.
  • Ballon d’Alsace : ouverte de 9 h à 17 h.
  • Champ du feu : ouverte.
  • Donon : ouverte.
  • Gérardmer : Les Bas-Rupts : ouverte.
  • La Bresse : Lispach : ouverte ;
  • La Schlucht : ouverte.
  • Lac Blanc : ouverte.
  • Girmont-Val-d’Ajol : ouverte.
  • La Bresse : Lispach : ouverte :
  • La Schlucht : ouverte.
  • Lac Blanc : ouverte sur 70 km.
  • Markstein/Grand Ballon : ouverte.
  • Saint-Maurice-sur-Moselle : Le Rouge Gazon : ouverte.
  • Schnepfenried : ouverte.
  • Trois-Fours : ouverte.
  • Ventron : ouverte.
  • Xonrupt-Longemer : ouverte tous les jours sauf jeudi.

Le retour de la neige en Alsace

Article de presse paru dans l’Alsace

Les premières neiges sont tombées en Alsace et dans les Vosges, dans la nuit de vendredi à hier, alors que Météo France prévoyait à la mi-journée des flocons dans le Jura, le Massif central et les Alpes du Nord.

Dans notre région, il a commencé à neiger dans la nuit dès 300 m d’altitude. La couche de neige atteindrait 10 cm vers 1 000 m d’altitude sur les Vosges centrales. Des chutes de neige « éparses » devaient continuer de tomber dans la nuit d’hier à aujourd’hui. « À la faveur du refroidissement, on attend 1 à 2 cm à l’aube ce dimanche en plaine d’Alsace et environ 10 cm vers 1 000 m sur le versant oriental des Vosges », annonçait Météo France. En Suisse, hier après-midi, les premiers flocons sont descendus jusqu’en plaine à Berne et dans le Mittelland, accompagnant une baisse sensible des températures. En altitude, des conditions hivernales se sont installées, avec 40 cm de neige sur les hauteurs et une bise mordante jusqu’à 100 km/h par endroits.

source

Actualité des compétitions de ski Alsace et Vosges du 7-8 janvier 2011

De nombreuses compétitions de ski ont lieux ce week end du 7 – 8 janvier 2012 dans le massif vosgiens pour les athlètes de la région Alsace-Vosges.

Compétition de Ski alpin

Coupe d’Alsace des jeunes

Les épreuves sont reportées à une date ultérieure pour cause de manque de neige

Prix de la clinique du ski et du Crédit Agricole au Markstein Dimanche

La compétition sera maintenu ce dimanche 8 janvier mais uniquement pour les plus jeunes. Départ de la compétition à 9h.

Compétition de Ski de fond – skating

Grand Prix de la ville de La Bresse : le tour des Roches.

Compétition le samedi 7 janvier pour les jeunes, juniors et seniors à La Bresse-Lispach, en skating dans le cadre de la deuxième manche de la Coupe des Vosges-Crédit Mutuel. Début de la compétition à 15h.

Coureurs connus en lice : Jérôme Fussner (Skieurs du Tanet), Olivier Miclo (Skieurs du Tanet), Vincent Mougel (La Bressaude)

Grand Prix de Xonrupt.

Aux Trois-Fours, organisation de la troisième étape de la Coupe des Vosges-Crédit Mutuel. Début de la compétition à 9 h 30.

Coupe des Alpes.

On dénote cinq sportif du massif vosgien sélectionnés pour la compétition d’Arvieux dans le Queyras : Karine Laurent-Philippot (SC Ranspach), Marion Colin (HMSN), Bastien Poirrier (SC Ranspach), Adrien Mougel (La Bressaude) et Adrien Backscheider (ASGSN). Tout de bon, pour eux.

Marathon de Bessans.

On dénote quatre sportif du massif vosgien au départ du Marathon de Bressans en Haute Maurienne : Sébastien Isenmann (SC Ranspach), Guillaume Lalevée et Igor Cuny (La Bressaude), Mathieu Prud’Homme (Lac Blanc SN). Bonne chance à eux.

Compétition de Snowboard

Coupe du Monde

Dix-septième au classement général de la coupe du monde, Sylvain Dufour (SC Sainte-Marie-aux-Mines) particpera à l’épreuve de Jauerling en Autriche, le 13 janvier.